fbpx

La mobilité chez les jeunes salariés ( infographie )

Il y’a encore quelques années, il n’était pas imaginable que la localisation du bureau soit un critère aussi décisif qu’aujourd’hui comme le prouve l’infographie de Paris Work Place. Pour un salarié, travailler dans un espace à proximité du domicile revient à réduire le temps de trajet mais aussi à augmenter la mobilité ( déplacements domicile-travail décuplés du fait de la proximité ) et par la même occasion le bien être au travail. 

La Localisation

Les entreprises sont confrontées à une génération qui choisit majoritairement son employeur en fonction de l’environnement de travail qu’il lui offre. De plus en plus en plus de jeunes sont sensibles à la localisation de leur espace de travail, aux espaces collaboratifs et à la proximité avec le domicile. C’est un tout.

Statistiquement, les moins de 25 ans sont 2 fois plus pointilleux sur le choix du bureau que leurs aînés ( 59% pour les moins de 25 ans contre 34% pour les 35-49 ans ) . La preuve, aujourd’hui, les espaces de travail  accueillent de plus en plus de jeunes salariés , un fait loin d’être anodin étant donner le concept ( souvent à proximité des quartiers résidentiels ou des nouvelles zones en expansion économique) .

Cependant, il est important de rappeler que la localisation n’est pas le seul critère pris en compte, si les jeunes sont attiré par ces espaces c’est parce que ces derniers répondent à d’autres critères décisifs.

Le temps de trajet

Selon une étude récente publiée par l’assureur britannique Vitaly Health, au-delà de 30 minutes de transport, nous mettrions notre santé en danger. En cause, la fatigue et le stress liés aux transports.
Les chanceux qui se rendent au bureau en moins d’une demi-heure gagneraient, en plus, 7 jours de productivité par an ( ndlr – Gain de 15mn par jour soit 7 jours sur l’année ).

En effet, un long trajet n’est pas la meilleure des manières pour arriver au bureau avec la bonne humeur. La suite de l’histoire nous la connaissons, le bien être et la productivité en prennent un coup. Seulement 29% des salariés qui font un trajet de moins de 40 minutes le trouvent désagréable.

La mobilité aux alentours du lieu de travail

Travailler à proximité de chez soi augmente la mobilité domicile-bureau pendant une journée de travail ( à l’heure du déjeuner par exemple ).

La mobilité autour du lieu de travail est également de plus en plus présente car les jeunes salariés profitent du quartier, dans lequel ils se promènent plus souvent que leurs aînés (54 % le font régulièrement contre 42 % des plus de 35 ans). Ils s’y déplacent le plus souvent pendant et après le travail et pour diverses raisons (Pour des courses, rendez-vous ou pour rejoindre leur domicile ).

La mobilité dans les locaux de l’entreprise

Les alentours de l’espace de travail ne sont pas les seuls zones concernées par la mobilité des travailleurs. Les jeunes salariés passent de moins en moins de temps dans leur bureau dès lors que l’entreprise met à leur disposition des nouveaux espaces aménagés ( wifi, salles de convivialité, bulles de silence, espaces extérieurs, décoration inspirante). On peut constater que cela évite d’être statique dans les locaux même de l’entreprise. Plus de la moitié des salariés « super-mobiles » sont satisfait du fait de pouvoir travailler depuis plusieurs endroits.

Bouger ça décoince !

« Plus on bouge, plus on est heureux et efficace au travail », ces mots semblent être un bon résumé de la vision de la mobilité par les jeunes salariés.

Les plus mobiles ont ainsi une note de bien-être au travail supérieure aux autres : 7,1/10 contre 6,5/10 pour la moyenne générale des salariés, un écart considérable d’un point de vue statistique.

Le travail d’équipe

Le fait de rester cloitrer devant son ordinateur, dans un bureau fermé ne favorise pas l’interaction entre collègues. Encore moins le bien être.

Être dans un décor monotone ( bureau, ordinateur, clim ) n’est pas forcément un atout pour la productivité. Par contre profiter des zones communes mises à disposition par l’espace de travail favorise le contact avec les autres salariés ( autour de la machine à café par exemple ) et le travail en équipe comme en témoignent 94% de salariés « super-mobiles ».

Pour les entreprises qui privilégient le bien être et la productivité de ses travailleurs, on pourrait s’aventurer à dire que l’idéal serait de multiplier les zones de travail en commun dans leurs locaux afin de satisfaire la « Bougeotte » des jeunes salariés.

Infographie proposée par Paris Work Place.

Partager cet article

Vous aimerez aussi

Mon espace de coworking à Montpellier

Les nouvelles pratiques managériales

L’intrapreneuriat : un concept en plein essor

Réalité Virtuelle et Augmentée : quel impact pour les entreprises ?

X